socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Des robots, du numérique...ou des travailleurs ?

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

Le 19°siècle a été celui de l'industrie, avec des transferts importants de population depuis le monde agricole ...

 

...Les investissements en matériel de production ont été très importants, avec rapidement des manifestations ouvrières comme celle des canuts de Lyon en 1830, le jour où les travailleurs forts de leur savoir faire étaient sans emploi avec l'introduction de nouvelles machines.

Au cours du 20°siècle, particulièrement après les années 1950 -1980, l'industrie a perdu beaucoup de travailleurs avec l'intervention  des robots, et maintenant du numérique. Des secteurs protégés jusqu'à maintenant, comme les services, avaient réussi à conserver leur savoir faire et leur personnel. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, comme le signalait un article du Monde (1), où les services comme la banque, les grandes surfaces et les agences de tourisme dont les salariés exerçant des tâches répétitives, sont peu à peu remplacés par des ordinateurs, des connections numériques...

On voit mal comment arrêter la multiplication de ces nouvelles technologies,  mais ce sont les emplois les moins qualifiés qui vont disparaître. Combien, les réponses divergent. Certains auteurs disent,il faut accélérer la formation, mais cela demande une formation de base et surtout du temps ; d'autres affirment : mettons en place un revenu universel pour faire face à ces changements, certes c'est une solution financière, mais cela ne conduit pas à une restructuration du monde du travail et c'est cela dont les salariés perdant leur emploi ont besoin.

Le télétravail ? On en reparle.

( 1) Le Monde du 14 mars 2017, avec l'expérience d'Amazon supprimant les caissières.