socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Made in France…ou ailleurs ?

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

Dans trois articles des 9, 10, et 11 novembre le Monde a passé en revue les forces et les faiblesses actuelles de l'économie française...

 

... Le premier article est intitulé « l'espoir après la débâcle », titre réconfortant illustré par la croissance de quelques grandes entreprises au sein d'un monde industriel en perte de vitesse depuis longtemps. Mais le rédacteur souligne deux points noirs qui assombrissent la situation : le commerce extérieur et les achats en provenance des pays «low cost ». Les produits français se vendent mal car ils n'ont pas la réputation des produits allemands et ils sont chers. Le gouvernement a lancé une campagne pour relancer l'innovation, combien de temps faudra-t-il pour obtenir un résultat ? Réforme de la fiscalité, allègement des charges avec un nouveau Code du travail, là  encore combien de temps ?

Certains responsables accablent les grandes surfaces lesquelles obtiennent des prix compétitifs, mais c'est leur rôle, dans un marché mondial hyper- concurrentiel...quant aux acheteurs avec trois millions de chômeurs et une pauvreté qui augmente, on ne peut leur reprocher d'acheter au meilleurs prix.

Certes des entreprises continuent de fermer : ArcellorMittal va arrêter certaines activités à Florange  compte tenu de la baisse de la demande d'acier sur le marché européen, l'entreprise Tupperware à Joué les Tours arrête son activité, quid pour les 235 salariés ? D'autres se créent dans les activités nouvelles, si elles font le pari de la qualité, comme SEB, ce sera une réussite.

Cependant des zones d'inquiétude signalées par Pôle Emploi existent, à savoir le nombre important d'offres de travail qui ne trouvent pas preneur (Le Monde du 20 décembre)? Toutefois,  rien n'est perdu, une reprise se confirme d'après l'INSEE, il ne faut plus perdre son temps dans les oiseuses discussions politiciennes mais s'inspirer de certaines pratiques des pays asiatiques : Corée du Sud, Chine, Vietnam, travailler dur, innover, se reconvertir si nécessaire.

Le jour où la France recommencera à produire à des prix compétitifs des biens de qualité, elle aura moins besoin de se «fournir ailleurs ».