socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Les médias, toujours plus…

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

Au siècle précédent il fut un temps où l'on parlait du gouvernement des juges. Ce cliché était certainement exagéré mais comme dans toutes ces querelles, il y avait une part de vérité...

 

...Maintenant ce sont les médias qui focalisent l'attention, et cette fois le phénomène est beaucoup plus inquiétant. La presse, la télévision, la radio, traitent de tout, allant souvent à la saturation. Mais ce qui est plus grave c'est le choix des thèmes présentés ainsi que leurs détails : assassinat d'une jeune femme par un mari trop violent, disparition d'une fillette lors d'un mariage ou d'un jeune militaire, bombardements de villes, jeunes émigrés perdus dans des camps... on pourrait multiplier les exemples.

Il est normal que certaines informations soient portées à la connaissance du public, mais avec un minimum de discrétion, ce qui serait de bon aloi, au moins par respect pour les victimes et leurs proches. Mais derrière ce voyeurisme populaire on ne peut que regretter l'intérêt réduit pour certains drames : des milliers de mort au Moyen Orient, l'esclavagisme en Libye, l'exode en Birmanie pour les musulmans, la faim en Afrique...l'actualité d'un jour n'étant plus celle du lendemain.

Il en a certainement toujours été ainsi, mais on aurait pu espérer que les médias, vu leur importance actuelle, pourraient éviter de franchir certaines lignes rouges, celles de la décence ...