socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

La Femme est l’avenir de l’homme…

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

Belle image du poète et écrivain Aragon, extraite de « Fou d’Elsa » en 1963. Les interprétations sont nombreuses ...

 

... elles ont surtout le mérite d’accorder une place privilégiée aux femmes à un moment où, malgré leur rôle pendant l’occupation, elles étaient de nouveau oubliées. La situation a bien changé en ce début de XXIème siècle. Toutefois trois remarques :

- Au cours des derniers mois aux USA et en Europe leur révolte a conduit à leur reconnaître le droit au respect quant à leur féminité, après des avancées, en particulier en France, sur le droit à l’avortement, même si certaines demandes comme celui des mères porteuses leur sont encore refusées. D’autre part, en ce qui concerne leur vie active on voit de plus en plus de femmes ayant des positions importantes dans la vie parlementaire et dans les entreprises. Egalité avec les hommes dans les grandes métropoles, mais il reste beaucoup à faire dans certaines zones à l’écart de la croissance et des nouvelles techniques.

- Certains pays voient les femmes refuser le sort que la société leur attribue, ainsi cette manifestation récente à Tunis pour demander les mêmes droits que les hommes dans les successions, à noter également les violentes réactions contre les viols en Inde. On pouvait penser que les révolutions en Afrique du Nord  et au Moyen Orient permettraient aux femmes d’améliorer leur situation, cela n’a malheureusement pas été le cas dans des pays comme l’Egypte, même si l’Arabie Saoudite dirigée par un prince jeune et ouvert au monde actuel leur a accordé le droit de conduire une voiture. Dans trop de pays l’égalité reste un espoir plus qu’une réalité.

-Toutefois, égalité des droits, respect de la féminité, c’est bien mais on ne voit pas se dessiner un rôle particulier des femmes car, si la femme est l’avenir de l’homme, comme l’affirmait Aragon, n’est-ce pas l’obligation de créer un autre monde, avec d’autres valeurs, différent de celui des hommes. Or, actuellement que ce soit en politique ou dans les entreprises avoir des objectifs ou des réactions différentes de celles des hommes , n’est-ce pas l’objectif,  est-ce encore trop tôt ?